Pass vaccinal, port du masque… Ce qui change à partir du 14 mars

Face à l’amélioration de la situation sanitaire, le gouvernement a décidé de lâcher du lest. Un nouvel allègement du protocole sanitaire entrera ainsi en vigueur à partir du 14 mars 2022, soulignant notamment la tant attendue suspension du pass vaccinal et la fin du masque obligatoire en intérieur. Pass sanitaire, protocole à l’école et en entreprise… Retour sur ce qui change à partir de lundi.


Fin du pass vaccinal et du port du masque le 14 mars : ce qui va changer

Suspension du pass vaccinal à partir du 14 mars : ce qui change

Deux allègements majeurs ont été annoncés par le Premier ministre, Jean Castex, invité sur le plateau de TF1, jeudi 3 mars. Le premier, et non des moindres, est la disparition du pass vaccinal. À compter du 14 mars, il ne devra plus être présenté dans l’ensemble des lieux où il est actuellement exigé, soit les restaurants, bars, discothèques, musées, stades, salles de sport, cinémas, foires, etc.. Les milliers de Français qui avaient perdu leur pass vaccinal le 15 février n’auront donc bientôt plus à s’en inquiéter.


Quand faudra-t-il présenter un pass sanitaire ?

En revanche, le pass sanitaire reste une obligation pour entrer dans les hôpitaux, à l’exception des urgences, les maisons de retraite, les Ehpad et les établissements pour personnes handicapées. Cette précaution a pour but de protéger les Français vulnérables de la Covid-19.

Concrètement pour accéder à ces lieux, il faudra présenter un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet. Ce dernier est délivré après la dernière injection de vaccin ou peut être récupéré sur attestation-vaccin.ameli.fr. Un test PCR ou antigénique négatif datant de moins de 24 h, un certificat de rétablissement ou un certificat de contre-indication à la vaccination sont également valables.


Fin du masque : dans quels lieux sera-t-il encore obligatoire ?

Le 14 mars marquera la fin du masque obligatoire dans tous les lieux clos. Les Français n’auront plus besoin du porteur pour aller dans les magasins, y compris les supermarchés, ou les services publics. Cependant, il continue d’être indispensable dans les transports collectifs(train, bus, métro, tram, avion, etc.) en raison de la promiscuité, mais aussi dans les hôpitaux et autres établissements de santé. Par ailleurs, le masque reste recommandé pour les personnes cas contact ou positives à la Covid-19.

Pour rappel depuis fin février, le masque n’est plus nécessaire dans les lieux soumis au pass vaccinal, c’est-à-dire les restaurants, les discothèques ou encore les cinémas.


Ecole : bas les masques en classe le 14 mars

Nouveau changement pour le protocole sanitaire dans les écoles le 14 mars, qui passe du niveau 2 au niveau 1. Qu’est-ce que cela implique pour les élèves et les enseignants ? Conformément au protocole de niveau 1, les écoliers, comme leurs professeurs, pourront laisser de côté les professeurs. En effet, il ne sera plus obligatoire ni dans la cour de récréation ni dans la salle de classe.

De plus, la limitation du brassage des élèves ne s’appliquera plus, même si les rassemblements importants devront encore être abandonnés. La pratique sportive pourra, quant à elle, se faire sans masque ou autre restriction, en intérieur ou en extérieur. Du côté du dépistage des cas contacts, les élèves de primaire, qui ne sont plus tenus de s’isoler, devront toujours effectuer un autotest à J+2.

Quid du protocole sanitaire dans les collèges et les lycées ? De même, l’obligation du port du masque est levée pour tous. Au collège et au lycée, les règles restent conservées pour les cas contacts : ceux qui sont entièrement vaccinés peuvent rester en classe, avec réalisation d’un autotest à J+2, tandis que ceux qui ne sont pas vaccinés doivent s’isoler pendant 7 jours et effectuer un test PCR ou antigénique avant de revenir en cours.


Fin du protocole sanitaire en entreprise : plus de masque ou de distanciation au bureau

Le protocole sanitaire en entreprise ne s’appliquera plus à partir du 14 mars. Cela se traduira par la fin de l’obligation du port du masque. Toutefois, les salariés qui souhaitent conserver le droit doivent manifestement le respecter. En outre, la distanciation jusqu’ici en vigueur en l’absence de masque disparaîtra elle aussi.

Et le 14 mars signera le retour des réunions en présentiel sans limites de jauges. Concernant le télétravail, aucun changement notable n’aura lieu, puisque la main avait déjà été rendue aux entreprises. Il demeure recommandé et dépend de « règles qui se respectent dans le dialogue social au sein des entreprises », a rappelé Élisabeth Borne, ministre du Travail, sur LCI.

About 1t76c

Check Also

AIDER ! Jeux d’alcool à 2, idées ? sur le forum Blabla 18-25 ans – 29-12-2019 06:42:40

On est que 2 pour le nouvel an et j’ai besoin de vous pour des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.