Fin du pass vaccinal, bas les masques… Ce qui change à partir de ce lundi

Alors même que l’épidémie de Covid-19 regagne du terrain, le gouvernement fait tomber les masques. Dès ce lundi 14 mars, le pass vaccinal et le port du masque ne sont plus obligatoires, sauf quelques exceptions. « L’Obs » récapitule les nouvelles règles annoncées le 3 mars par le Premier ministre Jean Castex.

  • Le port du masque en intérieur n’est plus obligatoire

Terminé les visages couverts, le masque n’est plus obligatoire en France dans la plupart des lieux clos dès ce lundi. Cela comprend les écoles, les magasins, les entreprises ou encore les administrations. Dans les cafés, restaurants et lieux culturels, il n’était déjà plus obligatoire sur présentation du pass vaccinal depuis le 28 février. Désormais, il ne sera plus nécessaire de présenter son QR code pour laisser son masque dans sa poche.

Attention, dans certains lieux, le port du masque reste de rigueur : les transports et les établissements de santé. Il reste également fortement conseillé pour « les personnes positives et les cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et les professionnels de santé »écrit le ministère de la Santé sur son site internet.

  • Suspension du pass vaccinal

Plus besoin de montrer une patte blanche pour accéder aux lieux culturels, stades, restaurants et cafés. Le gouvernement suspend dès ce lundi l’utilisation du pass vaccinal (obtenu avec un schéma de vaccination complet) dans la plupart des endroits où il était exigé.

Pour protéger les personnes à risque face au virus, le pass – sanitaire cette fois-ci – reste obligatoire pour accéder aux hôpitaux, aux maisons de retraite et aux établissements pour personnes handicapées. Pour rappel, le pass sanitaire se compose d’une attestation de vaccination, d’un résultat de test négatif ou d’un certificat de rétablissement.

  • Fin du protocole sanitaire en entreprise

La ministre du Travail l’a confirmé mardi : le protocole sanitaire en entreprise ne s’applique plus à partir de ce lundi. En clair, le port du masque n’est plus obligatoire, tout comme la distanciation sociale. Néanmoins, « Dans les circonstances actuelles où le virus continue à circulant, les salariés qui le doivent doivent continuer à porter un masque, sans que l’employeur ne puisse s’y opposer »a précisé Elisabeth Borne.

Le gouvernement indique que des règles d’hygiène strictes doivent continuer à s’appliquer (lavage des mains, nettoyage des locaux et aération). Concernant le télétravail, il dépend de « règles qui se remplissent dans le dialogue social au sein des entreprises »a continué la ministre.

  • Assouplissement des règles à l’école

Comme dans tous les lieux clos, l’obligation de porter le masque est supprimée dans les écoles, collèges et lycées, pour les élèves comme pour les personnels. Le protocole sanitaire redescend dès ce lundi pour tous les établissements scolaires au niveau 1. Ainsi, le brassage entre les différents groupes de niveau est désormais possible, tout comme le sport en intérieur.

Le ministère de l’Éducation nationale a également précisé la procédure en cas de cas contact. Dans le secondaire, tous les élèves sont désormais désignés comme tels s’ils ont côtoyé un cas positif au Covid-19. Pour les élèves vaccinés, le port du masque est alors recommandé. Les non-vaccinés sont contraints de respecter une période d’isolement de sept jours. En primaire, la situation n’évolue pas : s’il y a un cas positif dans la classe, tous les écoliers sont automatiquement cas contacts et doivent se faire tester à J +2.

About 1t76c

Check Also

bas les masques et fin du passe sanitaire en France

Paris, France | AFP | lundi 14/03/2022 – Voir le visage de ses collègues ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *